mélatonine-pendant-la-grossesse

Mélatonine pendant la grossesse

Les troubles du sommeil sont un problème courant chez les femmes enceintes. Les hormones, la croissance de votre ventre sont des choses qui provoquent de l’inconfort. Vous pourriez également souffrir d'insomnie à cause de l'excitation et de l'anxiété que peut provoquer la naissance d'un bébé - surtout si c'est votre premier enfant !

La mélatonine est souvent utilisée dans la fabrication de complément pour dormir, car c’est une hormone que notre corps fabrique naturellement. Beaucoup de femmes se demandent si elles peuvent prendre des cachés contenants de la mélatonine pendant leur grossesse. Est-ce sans danger ? Découvrez la réponse dans notre article.

 

Qu'est-ce que la mélatonine ?

La mélatonine est une hormone naturelle fabriquée dans la glande pinéale, une petite glande de la taille d'un petit pois située dans le cerveau. C'est l'hormone qui nous dit quand dormir et quand nous réveiller. Elle se présente sous forme de comprimés, de liquides et de produits à mâcher.

De nombreuses femmes se demandent s’il est sûr de prendre des suppléments de mélatonine pendant la grossesse.

Une étude a montré que les suppléments de mélatonine entraînaient une faible prise de poids chez la mère, un faible poids chez le bébé et une augmentation de la mortalité infantile lorsqu'ils étaient administrés à des rats pendant la grossesse. Mais une autre étude a montré que la prise de mélatonine pendant la grossesse peut réduire le risque de pré-éclampsie et de retard de croissance intra-utérin.

 

Est-ce que la mélatonine a des effets secondaires ?

La prise de suppléments de mélatonine peut provoquer les effets secondaires suivants :

Battement de cœur anormal.
Crampes abdominales.
Rythme cardiaque accéléré.
Agressivité.
Agitation.
Mauvais rêves.
Modification de l'appétit.
Douleurs à la poitrine.
Diarrhée.
Étourdissements.
Fatigue.
Sensation de chaleur ou de froid extrême.
Glaucome.
Démangeaisons.
Perte de mémoire.
Changements d'humeur.
Nausées ou vomissements.
Éruption cutanée.

Votre médecin peut vérifier vos niveaux d'hormones si vous prenez de la mélatonine. Cela peut permettre de déterminer si les symptômes que vous ressentez sont dus à la mélatonine ou à la grossesse.

Vous devez éviter de prendre de la mélatonine si vous présentez l'une des affections suivantes :

-> Troubles de la coagulation : Si vous souffrez d'un trouble de la coagulation, tel que la maladie de Von Willebrand ou l'hémophilie, la mélatonine peut vous faire saigner davantage.

-> L'épilepsie : Chez les patients épileptiques, on sait que la mélatonine augmente le risque de crise.

-> Dépression : La mélatonine peut aggraver la dépression.

-> Si vous êtes un receveur de greffe : La mélatonine peut aider à renforcer votre système immunitaire et éventuellement interférer avec les immunosuppresseurs administrés aux patients greffés.

-> Le diabète : Il a été démontré que la mélatonine augmente le taux de sucre dans le sang.

-> Hypertension artérielle : Évitez d'utiliser la mélatonine, car elle risque d'augmenter la pression artérielle

Il est important de parler à votre médecin avant de prendre de la mélatonine, surtout pendant la grossesse.

 

Alternatives à la mélatonine

Il existe un certain nombre de moyens sains et sans hormones pour vous permettre de mieux dormir.

1. Massage

Le massage est considéré comme une forme de médecine alternative qui peut aider à soulager les maux et les douleurs de la grossesse. Si vous recherchez un massage, il est recommandé de trouver quelqu’un d’expérimenté dans le massage prénatal. Il ou elle connaîtra les zones à traiter et les endroits à éviter. Après vous pouvez également demander à votre partenaire de le faire. Il pourra vous masser les pieds ou le bas du dos en fin de journée pour vous aider à vous détendre. Éviter d'utiliser certaines huiles essentielles comme la cannelle, le basilic et la sauge, qui peuvent être nocives pendant la grossesse.

2. Buvez de la camomille

Le thé à la camomille est utilisé depuis des milliers d’année pour ses bienfaits sur la santé. C’est parfait pour le sommeil et la relaxation. Il a des propriétés antioxydantes et contient également des anti-inflammatoires. C’est sans danger pour la plupart des femmes enceintes, mais il est tout de même préferable d’en parler à votre médecin avant de l’utiliser. Les anti-inflammatoires qu'il contient peuvent réagir négativement avec certaines affections et certains médicaments.

3. Modifier vos comportements avant de dormir

Modifier ce que vous faites avant de vous coucher aura un impact positif sur votre sommeil. Selon les experts une routine saine est essentielle avant de se coucher. Sans ça vous ne pourrez pas passer une bonne nuit. Il faudra modifier ce que vous faites pour ne pas perturber votre sommeil. Par exemple il faut éviter d’être sur les écrans avant de vous coucher. Il faut aussi se coucher à la même heure chaque nuit. Pour vous détendre avant de vous coucher, vous pouvez prendre un bain chaud, vous hydrater avec une lotion apaisante, écouter de la musique relaxante. Les personnes sensibles à la lumière et au bruit peuvent porter un masque sur les yeux et des bouchons d’oreille.

Cette routine régule votre horloge interne. Il est vraiment important de faire la même chose et dans le même ordre chaque soir. Cela permet à votre corps de savoir qu’il doit se préparer pour la phase de sommeil. Comme ça cela vous aide à vous endormir plus rapidement et à mieux dormir.

4. Eviter les écrans avant de vous couchez

Regarder la télévision juste avant de se coucher - ou pire, s'endormir devant la télévision - peut causer des problèmes de sommeil. La lumière bleue de l'écran de télévision peut perturber le cycle de sommeil. C'est pourquoi il est recommandé d'éteindre tous les écrans et appareils environ 30 minutes avant l'heure du coucher.

5. Dormez dans un environnement sain

Avoir une chambre propre rend les gens moins stressés et plus heureux. Une étude a même montré que les personnes qui font leur lit tous les matins ont plus de chances de dormir profondément. Pour bien dormir vous devez :

- Gardez votre chambre sombre : Achetez des rideaux pour bloquer la lumière extérieure. Couvrez les lumières perturbatrices (veilleuse de télé, veilleuse de multiprise, etc.)

- Bloquez les bruits parasites : Utilisez une machine à bruit blanc pour étouffer les sons.

- Votre lit doit être confortable : Essayez de nouveaux draps ou un pyjama pour plus de confort.

6. Eviter la caféine

Si vous ne le savez pas encore, la caféine excite, du coup vous avez plus de mal à vous endormir si vous en consommez avant de dormir. En plus l’effet excitant peut durer plusieurs heures. La caféine est un bon stimulant pour le matin, mais vous risquez de ne pas réussir à dormir si vous en consommez avant votre coucher. Essayez le décaféiné ou les tisanes comme alternative.

7. Faites de l'exercice

L'exercice physique présente de nombreux avantages, notamment celui de vous aider à mieux dormir. Cela peut vous aider à soulager les symptômes de la dépression et de l'anxiété. De plus, votre température corporelle augmente lorsque vous faites de l'exercice. Une étude a montré que les personnes qui faisaient régulièrement de l'exercice arrivaient plus facilement à s'endormir. Vous bénéficierez d’un sommeil de meilleure qualité et vous dormir plus longtemps en faisant de l’exercice.

Quelques exercices qui sont excellents pour les futures mères :

La natation.
Le yoga.
Vélo d'intérieur.
La marche.

 

Les nombreux changements physiques et émotionnels que vous subissez pendant votre grossesse peuvent perturber votre sommeil. De nombreuses femmes enceintes suivront les conseils de certains ami ou membre de leur famille et prendront de la mélatonine. Cependant il est préférable de prendre des choses plus naturelles pour mieux dormir pendant votre grossesse. Effectuer des changements dans votre vie au quotidien et avant de dormir vous aidera également.

 

vertbaudet-pub