Crampes-pendant-la-grossesse-Quand-faut-il-s'inquiéter

Crampes pendant la grossesse - Quand faut il s'inquiéter

Toute femme enceinte sait que la grossesse est un moment où l'on ressent différentes choses. De la sensibilité des seins aux douleurs dorsales, les petits problèmes sont fréquents pendant les neuf mois. Cependant, si vous avez des crampes de grossesse, il est tout à fait naturel de ressentir certaines inquiétudes. Les nouvelles mamans s'inquiètent souvent lorsqu'elles ressentent une sensation inhabituelle, et il va de soi que les crampes peuvent déclencher la panique. Pourtant, dans la plupart des cas, les crampes que les femmes ressentent dans leur abdomen pendant la grossesse sont tout à fait normales et sont ressenties par de nombreuses autres femmes enceintes.

Le fait de ressentir des crampes en début de grossesse entraîne de l'anxiété. Bien qu'il s'agisse le plus souvent d'une simple croissance et d'un étirement de l'utérus, il est toujours possible que ce soit un signe qu'une fausse couche va se produire. Il n'est pas toujours évident de savoir ce qu'il en est, car les causes des crampes de grossesse dues à l'évolution rapide de votre corps sont nombreuses.

Bien que les crampes puissent indiquer un problème, des crampes légères et passagères à un stade précoce de votre grossesse s'avéreront généralement être un simple étirement et non une fausse couche imminente. Si vous ressentez des douleurs qui ne sont pas trop intenses, des deux côtés de votre corps, et qui ne sont pas accompagnées de saignements, vous n'avez probablement pas de raison majeure de vous inquiéter.

 

Crampes de grossesse

L'apparition de crampes est souvent un symptôme très précoce de la grossesse. Les crampes se produisent quelques semaines après la conception, lorsque l'ovule fécondé s'implante dans la paroi de l'utérus. Lorsque cela se produit, vous pouvez éprouver une sensation semblable à celle des crampes menstruelles. Bien que certaines femmes prennent cela pour leurs règles, le phénomène intérieur est différent.

 

Les crampes de grossesses sont normales au cours du premier trimestre

Au cours des 12 premières semaines de votre grossesse, votre corps doit se préparer à accueillir un bébé en pleine croissance. Tous ces changements peuvent entraîner des crampes qui sont considérées comme normales. En général, ces crampes de grossesse seront temporaires et légères.

Après la grossesse, l'utérus commence à se développer. Vous n'aurez certainement pas encore l'air enceinte, mais votre corps s'adapte déjà aux changements qu'entraînera la grossesse. Ce processus de changement provoque souvent des crampes légères ou modérées dans le bas de votre dos ou de votre abdomen. Vous aurez peut-être l'impression de tirement ou de pression. Pour certaines femmes, il est similaire aux crampes menstruelles.

Tout au long des premier et deuxième trimestres, vous pouvez ressentir des crampes de façon occasionnelle. N'oubliez pas que votre utérus est un muscle, et que chaque fois qu'il se contracte, vous pouvez ressentir une certaine gêne. Les crampes peuvent être déclenchées par la constipation, une vessie pleine, des ballonnements ou des gaz. Vous pouvez également avoir des crampes lorsque vous faites de l'exercice, et c'est un signe que vous devriez vous reposer davantage. Les crampes sont également fréquentes après les rapports sexuels. Parfois, même la déshydratation peut provoquer des crampes abdominales, il y a donc de nombreuses causes à prendre en compte.

Bien que ce type de crampes de grossesse soit souvent normal, vous devez quand même en parler à votre médecin lors de votre prochaine visite de contrôle. Pendant la grossesse, de nombreuses femmes deviennent plus sensibles aux infections urinaires et aux infections à levures, qui peuvent toutes deux provoquer des crampes. Elles doivent être traitées rapidement pour que vous puissiez profiter d'une grossesse saine et sûre.

 

 

Crampes de grossesse pendant les dernières phases de la grossesse

La taille de votre utérus continuera à augmenter tout au long de votre grossesse, il est donc normal que des crampes abdominales puissent également se produire au cours des deuxième et troisième trimestres. Vous aurez probablement moins de crampes au cours du deuxième trimestre, mais à ce stade, le muscle du ligament rond qui soutient votre utérus commence à s'étirer. Dans ce cas, vous pouvez ressentir des douleurs plus ou moins fortes dans le bas de votre abdomen.

Les femmes qui ont des grossesses multiples peuvent s'attendre à ressentir des crampes au cours de leur deuxième trimestre, car leur corps devra faire plus de place pour leurs bébés en pleine croissance. Dans le cas d'une grossesse unique, ce type de crampes ne se produira pas avant le dernier trimestre.

Bien que certaines crampes soient tout à fait normales, vous devez être consciente des signes qui indiquent un travail prématuré. Une pression intense dans le bassin, des maux de dos, des fuites de liquide ou de sang du vagin, ou plus de cinq crampes ou contractions en une heure sont autant d'indices qui vous incitent à consulter un médecin.

 

Crampes de grossesse anormales ?

Si vous ressentez des crampes persistantes, appelez immédiatement un médecin. Il est toujours préférable de vérifier tout ce qui semble anormal plutôt que de négliger un élément qui pourrait constituer un problème potentiel.

Si vos crampes sont graves, vous devez toujours consulter un médecin afin d'exclure une grossesse extra-utérine. Ce phénomène est rare, puisqu'il se produit dans moins de 2% de toutes les grossesses, mais c'est un problème grave qui doit être examiné. Les grossesses extra-utérines surviennent lorsqu'un ovule fécondé s'implante à l'extérieur de l'utérus. Les signes apparaissent généralement vers 6 à 8 semaines de grossesse. En général, des douleurs sont ressenties à l'épaule ou au cou et des crampes ne se produisent que d'un seul côté. Vous pouvez également avoir l'impression de devoir constamment aller aux toilettes. Les grossesses extra-utérines interrompues sont potentiellement mortelles, alors rendez-vous immédiatement aux urgences si vous présentez ces symptômes.

Si vous avez des saignements vaginaux et des crampes en début de grossesse, appelez votre médecin car il se peut que vous fassiez une fausse couche. Il n'y a pas lieu de paniquer, car ces symptômes ne sont pas toujours suivis d'une fausse couche. Toutefois, votre médecin peut ordonner une échographie ou des analyses sanguines pour écarter toute raison de s'inquiéter.

 

Prééclampsie

La prééclampsie est un autre problème sérieux. Celle-ci peut survenir à tout moment après la 20e semaine de grossesse. Entre 5 et 8% des femmes enceintes reçoivent un diagnostic de prééclampsie. Cette affection provoque souvent des douleurs dans la partie supérieure droite de l'estomac. Elle peut augmenter le risque de décollement placentaire, c'est-à-dire que le placenta se détache de la paroi de l'utérus avant l'accouchement. L'hypertension artérielle et la présence de protéines dans l'urine sont des signes de prééclampsie, c'est pourquoi ces deux éléments sont vérifiés à chaque consultation prénatale jusqu'à l'accouchement.

 

 

Crampes de grossesse au troisième trimestre

En entrant dans le troisième trimestre de la grossesse, vous ressentirez probablement une pression pelvienne croissante, car votre enfant grandit maintenant très rapidement. Votre bébé appuiera sur tous les nerfs qui vont du vagin aux jambes. Cela signifie que vous ressentirez probablement une augmentation des crampes et de la pression lorsque vous marcherez, car votre bébé rebondit à l'intérieur de votre utérus. Si vous vous allongez sur le côté pendant un certain temps, cela peut aider à réduire votre inconfort.

Vous pouvez également ressentir des contractions de Braxton Hicks. Il s'agit essentiellement d'un "faux travail". Elles durent généralement très peu de temps (quelques secondes ou une minute ou deux) et se produisent selon un horaire relativement irrégulier.

Si vous remarquez des crampes constantes et croissantes, appelez votre médecin. Les symptômes du travail prématuré varient souvent selon les femmes, mais si votre estomac devient plus serré ou plus dur, ou si vous ressentez de nouvelles douleurs dans le dos, vous devez immédiatement consulter un médecin. C'est notamment le cas si les douleurs dorsales s'accompagnent d'une modification de vos pertes vaginales.

 

Puis-je faire quelque chose pour soulager les crampes de grossesse ?

Les crampes de grossesse sont désagréables, il existe un certain nombre de choses que vous pouvez essayer de faire pour vous soulager un peu. Tout d'abord, essayez de réduire la quantité d'activité physique que vous pratiquez et évitez d'adopter des positions qui aggravent les crampes. Essayez de prendre un bain chaud tous les soirs avant de vous coucher et, si possible, prenez quelques moments de la journée où vous pouvez vous reposer confortablement et tranquillement.

Buvez aussi beaucoup de liquide. La déshydratation peut provoquer toute une série de problèmes, notamment des crampes de grossesse. Il existe également le yoga de grossesse, qui peut être excellent pour soulager la douleur.

Certaines femmes trouvent que les bandeaux de grossesse sont utiles pour réduire leur inconfort. Une simple ceinture élastique avec des fermetures à Velcro portée sous le ventre peut aider à minimiser les crampes. Veillez à ce qu'elle ne soit pas trop contraignante et qu'elle puisse être ajustée.

bandeaux-grossesses

 

 

Dois-je appeler un médecin à propos de mes crampes de grossesse ?

Il est tout à fait normal de s'inquiéter des crampes pendant la grossesse, mais soyez assurée que dans la plupart des cas, vous n'aurez rien à craindre. Néanmoins, si vous êtes inquiète, il est toujours préférable d'appeler votre médecin pour obtenir leurs conseils professionnels. Ils pourront discuter avec vous de vos symptômes et soit vous rassurer, soit vous examiner, soit vous proposer des tests supplémentaires pour vous rassurer.

Si vous souffrez de douleurs continues ou intenses, vous devez toutefois vous rendre immédiatement à l'hôpital. C'est surtout le cas si les crampes sont accompagnées d'un ou plusieurs de ces symptômes :

- Frissons ou fièvre
- Saignement (même si vous n'avez pas de crampes, vous devez consulter un médecin en cas de saignement vaginal pendant la grossesse)
- De graves maux de tête
- Changements dans la vision (y compris cécité temporaire, sensibilité accrue à la lumière, apparition de taches ou de lumières clignotantes ou vision floue)
- Brûlures ou douleurs en urinant
- Difficultés à uriner
- Urine sanglante
- Sentiment d'évanouissement ou de vertige
- Vous avez eu cinq contractions ou plus en une heure (cela peut indiquer un travail et, si cela se produit avant votre 37e semaine de grossesse, cela peut être un symptôme de travail prématuré)