Les-aliments-à-éviter-pendant-la-grossesse

Les aliments à éviter pendant la grossesse

Vous ne pouvez pas manger tout ce que vous voulez pendant votre grossesse. Il est plus important que jamais de suivre un régime alimentaire sain pendant la grossesse. Avec une alimentation saine et équilibrée vous ne risquez pas de vous nuire ou de nuire à votre bébé.

Essayez de limiter (ou d'éliminer) les aliments que nous avons lister de votre régime alimentaire pour rester en bonne santé pendant votre grossesse et ne pas nuire à votre bébé.

 

1. Le chocolat noir

Les fèves de cacao sont remplies de caféine et le chocolat noir contient un plus grand pourcentage de cacao que le chocolat au lait ou le chocolat blanc. Quand vous êtes enceinte, la caféine doit être limitée !

Une surconsommation peut affecter son développement, par exemple en provoquant une insuffisance pondérale à la naissance. Idéalement, vous devriez en consommer le moins possible, mais les recommandations indiquent que vous pouvez en consommer au maximum 200 mg par jour.

En moyenne, une tablette de 40g de chocolat noir contient environ 27 mg de caféine. Mais plus le pourcentage de cacao augmente, plus la teneur en caféine augmente. Par exemple, une tablette de 40g à 80% peut contenir plus de 40 mg de caféine.

 

2. Jus de fruits frais

Le jus fraîchement pressé semble sain pour vous et votre bébé, mais les experts déconseillent d'acheter des jus dans les marchés de producteurs et les bars à jus, car ils ne sont pas nécessairement pasteurisés ou traités pour réduire les bactéries nocives, notamment la salmonelle et l'E.coli.

Les étiquettes d'avertissement ne sont pas obligatoires sur ces produits, donc les femmes enceintes devraient éviter ces jus. Optez plutôt pour les jus de supermarché ou, mieux encore, pour des fruits entiers.

 

3. Pâte à cuire crue

Il est tentant de manger la pâte à gâteau ou à biscuit pendant la cuisson, mais la pâte contient de l'œuf cru, qui peut contenir la bactérie Salmonella. La bactérie Salmonella peut traverser le placenta et, dans certains cas, provoquer une fausse couche, un travail prématuré, un décès intra-utérin et d'autres problèmes néonatals.

Les poules élevées en liberté peuvent le porter, mais on le trouve généralement chez les poules élevées en batterie. La salmonelle est tuée par la chaleur, il est donc important de cuire et de réchauffer ces aliments. La sauce César présente le même risque. Mais la glace à la pâte à biscuits achetée au supermarché ne pose pas problème.

 

4. Conserves de thon

Le thon est une excellente source de protéines maigres, mais faites attention à la quantité que vous mangez avant et pendant la grossesse (et pendant l'allaitement). L'une des raisons est que les poissons gras, comme le thon, ont une teneur élevée en mercure, dont on sait qu'il affecte le développement du cerveau et du système nerveux du bébé. Vous devez limiter votre consommation à un maximum de deux boîtes de conserve ou d'un steak de thon frais (140 g cuit) par semaine.

Si vous mangez des conserves pendant votre grossesse, veillez à les mangers avant la date préconisé. Si elles sont périmées, elles peuvent héberger des bactéries. N’oubliez jamais que tout ce que vous consommez aura un impact direct sur la santé et le développement de votre enfant. Quant aux autres poissons, évitez l'espadon, car il contient des niveaux élevés de méthylmercure, qui pourraient affecter le développement du système nerveux de votre bébé en pleine croissance.

 

le-mois-de-bébé

 

 

5. Les germes crus

Évitez toute sorte de germes crus, y compris la luzerne, le trèfle et le radis. Ceux-ci peuvent contenir des bactéries telles que E. Coli et la listeria, qui peuvent provoquer des intoxications alimentaires et des complications pendant la grossesse. Les germes cuits sont toutefois sans danger pour la santé.

Pour la même raison, il faut éviter les salades préemballées ou les bars à salades. Ils peuvent contenir des niveaux élevés de listeria. Bien que ce soit rare, les experts affirment que le problème est en augmentation.

 

6. Aloe vera

Considéré comme une boisson saine et bonne pour l'intestin, le jus d'aloe vera est riche en nutriments et en fibres. Mais l'inconvénient est qu'il peut également agir comme un stimulant utérin, ce qui peut entraîner une contraction de l'utérus de la femme.

L'aloès contient des anthraquinones, un purgatif puissant souvent utilisé comme laxatif. Les femmes enceintes devraient éviter de prendre (par voie interne) des produits à base d'aloès qui pourraient contenir des anthraquinones. Mais le gel d'aloe vera appliqué par voie externe pendant la grossesse ne devrait pas poser de problème.

 

7. Boissons gazeuses

Outre la caféine, l'excès de sucre et de bulles provoquent des ballonnements. Les boissons gazeuses peuvent également provoquer des brûlures d'estomac pendant la grossesse.

 


Quelle quantité de nourriture pendant la grossesse ?

Les femmes enceinte se posent beaucoup la question. Il faut savoir que les problèmes liés à l’alimentation pendant la grossesse sont souvent liés à ce que vous mangez plutôt qu’à la quantité. Pendant la grossesse, vous êtes plus susceptible d'avoir des problèmes de place dans votre estomac après les repas.

L'un des plus gros problèmes c’est celui des brûlures d'estomac et des reflux provoqués par l'écrasement de l'estomac à cause du bébé. La solution, (ou plutôt la minimisation du problème, car il n'est vraiment résolu qu'après la naissance du bébé), consiste à choisir des aliments à forte densité nutritionnelle comme les fruits secs, les graines plutôt que des glucides volumineux comme le riz blanc, le pain et les pâtes.

Il est recommandé de se mettre à quatre pattes pendant quelques minutes après avoir mangé pour laisser l'estomac se calmer. Les problèmes persistants peuvent être soulagés par des médicaments, comme les comprimés de Rennie.

 

vertbaudet-pub