pieds-enflés-grossesse

Pieds enflés grossesse

Le gonflement des pieds et des chevilles peut être étrange pendant la grossesse, mais c’est tout à fait normal. C’est inconfortable, cependant il y a des choses que vous pouvez faire pour vous soulager.

Nous allons vous expliquez ce qui cause les gonflements, à quel moment cela commence et ça se termine et qu’est ce que vous pouvez faire pour vous soulager.

 

Pourquoi ça se produit ?

Les gonflements pendant la grossesse sont appelés œdème et il se produisent pour plusieurs raisons. Généralement c’est dû à l’accumulation de sang et de liquides provoquer par votre corps pour soutenir votre utérus, votre placenta et votre bébé en pleine croissance. Près de 25% du poids pris pendant la grossesse provient de tous ces liquides.

Maintenant que vous attendez un enfant, vous avez 50% de sang et de fluides en plus dans votre corps, mais il doit être stocké quelque part. Voilà pourquoi vos pieds et chevilles enflent. Votre utérus en pleine croissance exerce également une pression sur vos veines, ce qui entrave le retour du sang vers votre cœur, du coup il s’accumule dans vos mains, vos pieds et vos chevilles.

La rétention d'eau peut être assez gênante, mais elle joue un rôle important pendant la grossesse, car elle assouplit votre corps, lui permettant de se développer au fur et à mesure que votre bébé grandit. Cela aide également à préparer les articulations et les tissus pelviens à s'ouvrir pour l'accouchement.

Certains facteurs augmente le risque de gonflement :

- Debout ou assis pendant de longues périodes : Être assis ou debout pendant de longues périodes peut diminuer votre circulation, et votre sang et vos fluides commenceront à s'accumuler dans le bas de votre corps.

- De longues journées d'activité : Bien qu'il soit important de rester active et de faire de l'exercice pendant votre grossesse, trop d'exercice peut provoquer un gonflement de vos pieds et de vos chevilles.

- Exposition à la chaleur : le gonflement a tendance à être plus important pendant les journées chaudes. Les fortes chaleurs peuvent entraîner une déshydratation, et lorsque vous êtes déshydratée, votre corps essaie de retenir les liquides.

- Sodium : Une quantité trop importante ou trop faible de sodium provoque des gonflements.

- Déséquilibre électrolytique : Un déséquilibre entre le potassium, le magnésium et le calcium peut également entraîner une hydratation et donc un gonflement.

- Consommation de caféine : La caféine peut provoquer une déshydratation.

- Grossesse multiple : Les femmes enceintes de plusieurs enfants ont tendance à retenir plus facilement les liquides et donc elles subissent plus de gonflements.

 

pub-vertbaudet

 

 

Quand est-ce que le gonflement commence ?

Le gonflement peut survenir à n'importe quel moment de la grossesse, mais la plupart des femmes commencent à le remarquer au cours du cinquième mois et il augmente souvent au cours du troisième trimestre, à mesure que l'accouchement approche. Les femmes qui ont une grosse quantité de liquide amniotique ou qui sont porteuses de plusieurs bébés subiront les gonflements plus tôt.

Il se peut aussi que vous ayez un certain gonflement post-partum dû aux liquides pendant le travail et aux changements hormonaux qui se produisent dans votre corps. Ces deux facteurs peuvent entraîner une rétention de liquide dans vos pieds après l'accouchement. Le gonflement peut s'aggraver avant de s’estomper, c’est normal c’est le processus de récupération.

 

Comment réduire le gonflement ?

Souvent le gonflement est bénin, mais il est gênant et désagréable. Voici quelques conseils pour réduire le gonflement de vos pieds et de vos chevilles :

- Reposez vos pieds : Prenez le temps de vous reposer et de vous détendre. Eviter de vous allonger sur le dos et essayez de ne pas croiser les jambes. Si vous travaillez sur un bureau, il peut être utile de garder un escabeau ou d'empiler des livres sous votre bureau afin de pouvoir garder les pieds surélevés.

- Allongez-vous sur le côté : S'allonger sur le côté, en particulier sur le côté gauche, soulagera la pression sur vos vaisseaux sanguins et facilitera l'élimination de de liquide et des déchets par les reins.

- Évitez de rester longtemps debout et assis : Changer de position peut vous aider à maintenir la circulation sanguine et à empêcher le sang de s'accumuler dans vos pieds et vos chevilles.

- Évitez la caféine : Essayez de réduire votre consommation de caféine pour éviter la déshydratation et les gonflements. Buvez plutôt de l'eau pendant votre grossesse.

- Modérez votre consommation de sodium/sel : Un excès ou un manque de sodium peut provoquer des ballonnements et des gonflements. Modérez votre consommation de sel en évitant les aliments transformés et le sel de table.

- Buvez beaucoup d'eau : C’est étrange, mais boire plus d'eau aide à évacuer les liquides. En restant hydraté, votre corps se débarrasse des déchets et de l'excès de sodium, ce qui réduit les gonflements.

- Portez des chaussures confortables : Portez des chaussures de grossesse qui s'étirent et qui sont faciles à enfiler. Rangez vos talons hauts et évitez les vêtements serrés aux chevilles et aux mollets.

- Restez au frais : Les journées chaudes peuvent aggraver vos gonflements, alors restez à l'ombre ou plongez vos pieds dans la piscine. Minimisez le temps passé dehors et profitez de la climatisation. Garder une compresse froide sur les zones gonflées.

- Allez vous baigner : La natation est un très bon exercice prénatal. Cela permet également d'améliorer la circulation dans les jambes.

- Faites-vous faire un massage prénatal : Il a été démontré que le massage prénatal améliore la circulation, stimule les tissus mous et réduit l'accumulation de liquides dans les articulations gonflées. Choisissez un massothérapeute qui dispose une certification en massage prénatal.

- Essayez des bas de contention : Ils peuvent aider à maintenir la circulation dans vos jambes.

- Essayez d'utiliser des semelles de soutien : Les hormones de grossesse produites par votre corps peuvent relâcher les ligaments de vos pieds, ce qui les fait se dilater, entraînant un gonflement des pieds et des chevilles et un aplatissement de la voûte plantaire. Les femmes enceintes doivent prendre soin de leurs pieds. Le port de chaussures confortables est important, mais vous devrez peut-être ajouter une paire de semelles orthopédiques pour soulager vos pieds fatigués et douloureux.

 

le-mois-de-bébé

 

 

Quand dois-je m'inquiéter ?

La plupart des gonflements sont normaux pendant la grossesse, mais il faut tous de même faire attention à ce que ce ne soit pas les signes de problème beaucoup plus grave. Par exemple les symptômes de prééclampsie.

- Hypertension artérielle.
- Des maux de tête qui ne disparaissent pas.
- Vision floue.
- Nausées ou vomissements.
- Gonflement du visage.
- Bouffissure autour des yeux.
- Douleur dans la partie supérieure droite de l'abdomen.
- Prise de poids excessive en une semaine.
- Essoufflement.
- Diminution du débit urinaire.

Contactez tout de suite votre médecin si vous présentez l’un des symptômes que nous avons listés. La prééclampsie peut entraîner des convulsions, des accidents vasculaires cérébraux, une insuffisance rénale et hépatique, voire la mort du bébé et de la mère.

Vous devez également appeler votre médecin si l'une de vos jambes est nettement plus enflée que l'autre, car cela peut être le signe d'un caillot sanguin. Votre médecin vous demandera de passer une échographie pour être sûr que c’est un caillot.

 

Quand est-ce que le gonflement s'estompera ?

Les gonflements restent souvent jusqu'à l'accouchement. Après l'accouchement, ils disparaissent assez rapidement lorsque vos reins se mettront en marche et que votre corps se débarrassera du surplus de liquide. Vous transpirerez et urinerez beaucoup pendant les premiers jours suivants l'accouchement. Et n'oubliez pas que la situation peut s'aggraver pendant les jours qui suivent l'accouchement, mais les gonflements finiront par disparaitre.

 


Vous vous sentez mal à l'aise à cause des gonflements qui se produisent dans vos chevilles et vos pieds, mais dites vous bien que cela disparaitre. Pour la plupart des femmes enceintes, le gonflement a tendance à atteindre son maximum au cours du troisième trimestre et à disparaître rapidement au cours de la première semaine suivant l'accouchement.

Surtout tenez au courant votre médecin de l’état de vos gonflements et de votre état général, car cela pourrait plus grave. Ce peut être une prééclampsie ou un caillot sanguin.

 

vertbaudet-pub