saignement-pendant-ou-après-un-rapport-sexuel

Saignement pendant ou après un rapport sexuel

Vous êtes-vous coupé ? Avez-vous mal calculé la date de vos règles ? Non, alors pourquoi saignez-vous ?

Les saignements pendant ou après l'acte sexuel peuvent être inattendus et dérangeants, mais il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles cela peut arriver et il est peu probable que ce soit grave, alors essayez de ne pas vous inquiéter. Le plus important est de toujours faire vérifier votre état par votre médecin si quelque chose ne va pas. Saignements pendant les rapports sexuels, découvrez les raisons les plus courantes.

 

Pourquoi saignez-vous pendant les rapports sexuels ?

Selon les recherches, il y a neuf pour cent des femmes qui ont des saignements inattendus pendant ou après leurs rapports sexuels. Vous n'êtes pas la seule, si vous remarquez quelques taches de sang sur les draps.

Si vous avez des saignements vaginaux, vous ne devez pas les ignorer. Les saignements inattendus provenant de n'importe quelle partie du corps ne doivent jamais être ignorés, et les saignements vaginaux ne sont pas différents.

Il est important de se poser quelques questions si vous observez des taches sur le papier toilette ou dans votre culotte, ou un flux inattendu qui nécessite une protection.

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles une femme peut saigner après un rapport sexuel, changements hormonaux à cause d’un contraceptif, des problèmes vulvaires, une grossesse précoce et bien d'autres encore. L'important est de se faire examiner.

 

1. Contraception et saignements

Une nouvelle pilule, des pilules oubliées ou un changement de contraception peuvent entraîner des saignements, mais ne vous contentez pas de supposer que c'est le cas. Il est toujours bon de se faire examiner.

Avant de rejeter la faute sur votre pilule contraceptive ou autre, demandez-vous si vous êtes à jour sur vos frottis ou s'il existe un risque (attendu ou possible) d'infection. Si cela se produit juste après un changement de méthode contraceptive, on peut s'y attendre, mais si cela persiste ou sort de nulle part, assurez-vous de vous faire examiner. Rendez-vous chez votre médecin pour un examen, afin qu'il puisse effectuer des tests pour exclure un problème de santé.

 

2. Les IST et les hémorragies

Les saignements pendant les rapports sexuels peuvent également être le résultat d'une infection sexuellement transmissible (IST). C'est une bonne idée de se faire examiner pour exclure des infections telles que la chlamydia ou la gonorrhée.

Ne remettez pas le problème à plus tard. Beaucoup d'infections sexuellement transmissibles sont guérissables ou peuvent être traitées par des antibiotiques, donc plus vite vous les détectez et les traitez, mieux c'est. Si vous pensez que cela peut être la cause de votre maladie, demandez à votre clinique de santé sexuelle locale ou à votre médecin de vous faire passer un examen.

 

3. Peau sensible et saignements

Les plaques sensibles ou les polypes peuvent également être à l'origine de saignements pendant ou après les rapports sexuels, car ils peuvent être agités par les rapports sexuels, ce qui peut provoquer des saignements. L'infirmière ou le médecin de votre cabinet médical peut jeter un coup d'œil rapide à l'intérieur.

Parfois, un petit polype (un morceau charnu) situé sur le col de l'utérus, au sommet du vagin, peut saigner après un rapport sexuel. Parfois, la peau du col de l'utérus peut devenir très fine (ectropion) et saigner au contact.

Le meilleur conseil est d'aller directement chez votre médecin généraliste pour vous faire examiner. Des tests simples et indolores sont effectués pour détecter les infections.

 

4. Grossesse et hémorragie

Une grossesse précoce peut également être la cause des saignements. Donc, si vous remarquez des saignements pendant les rapports sexuels ou entre les règles, faites un test de grossesse dès que possible.

Un test de grossesse est très important en cas de saignement inexpliqué. Cela permet d’exclure une grossesse précoce et identifier la possibilité d'une grossesse extra-utérine qui nécessite un traitement médical.

Vous pouvez faire un test de grossesse à la maison, mais il est préférable de le faire chez le médecin afin qu'il puisse intervenir immédiatement si nécessaire - et exclure toute autre cause de saignement si vous n'êtes pas enceinte.

 

5. Ménopause et saignements

L'âge peut également être un facteur de saignement vaginal ou de saignement pendant les rapports sexuels. En vieillissant, surtout après la ménopause, les femmes souffrent d'atrophie vaginale. La peau vaginale perd des œstrogènes, devient plus sèche et plus fine, ce qui peut entraîner des saignements.

Donc, si vous allez atteindre la ménopause ou si vous y êtes déjà, cela pourrait bien être la cause des saignements. Mais, encore une fois, il est préférable de se faire examiner rapidement par son médecin pour écarter tout problème de santé.

 

6. Cancer du col de l'utérus et hémorragie

Il existe bien sûr d'autres raisons plus graves pour expliquer les saignements vaginaux. Une des causes des saignements après un rapport sexuel peut être due à des changements ou des anomalies dans le col de l'utérus.

Ces changements peuvent être dus à une inflammation due à une infection ou, parfois, à des modifications ou des excroissances cellulaires, y compris, parfois, un cancer. Il est important de faire un examen pour vérifier l'apparence du col de l'utérus. Comme les saignements après les rapports sexuels peuvent parfois être dus à ces changements, il est fortement recommandé de consulter un médecin.

Si vous craignez que le saignement soit lié à des anomalies du col de l'utérus ou si vous n'êtes pas à jour dans vos examens de frottis, prenez rendez-vous chez votre gynécologue. Si vos frottis sont à jour, prenez tout de même rendez-vous avec votre médecin traitant pour discuter de vos inquiétudes et il pourra vous aider à trouver la cause.

 

7. Endométriose et hémorragie

L'endométriose pourrait être responsable des saignements vaginaux. L'endométriose est une affection dans laquelle le tissu (endomètre) qui tapisse normalement l'utérus se trouve sur des organes situés à l'extérieur de l'utérus.

Certaines femmes atteintes d'endométriose peuvent subir des saignements, mais ce n'est généralement pas la caractéristique prédominante de l'endométriose. Prenez un rendez-vous chez le médecin et demandez-lui de faire des tests pour trouver la cause des saignements.

 

8. Ectropion cervical

Cela peut se produire chez les jeunes femmes à l'adolescence ainsi que chez les femmes enceintes et celles qui prennent la pilule contraceptive. Il s'agit d'un problème courant, qui fait que les cellules qui se trouvent normalement juste à l'intérieur du col de l'utérus dépassent légèrement à l'extérieur de celui-ci par l'ouverture du col de l'utérus. Ces cellules ont un apport sanguin fragile et peuvent donc saigner facilement lors de traumatismes légers comme les rapports sexuels, l'introduction d'un tampon dans le vagin ou un examen médical interne.

 

9. Traumatisme

Des préliminaires vigoureux et des rapports sexuels profonds peuvent provoquer des coupures, des abrasions ou des déchirures de la paroi du vagin, y compris par un ongle, pendant les jeux amoureux. Ce tissu est sensible et facilement dommageable. En plus en cas de sécheresse vaginale, un traumatisme est plus probable. Cela est plus probable pendant l'allaitement ou pendant et après la ménopause, ainsi que chez les femmes qui font des douches vaginales.

Ces cas ne nécessitent souvent aucun traitement et s'estompent avec le temps. S’il y a des saignements, ils peuvent être simplement guéris en cautérisant la zone, en utilisant la diathermie (chaleur), la cryochirurgie (froid) ou le nitrate d'argent.

 

 

S'il existe des causes potentiellement graves pour les saignements vaginaux, il existe également de nombreuses autres causes beaucoup moins graves qui peuvent provoquer des saignements pendant les rapports sexuels ou entre les règles. Le traitement approprié dépendra des résultats des examens. Il est important de se faire examiner par un médecin pour exclure tout problème potentiellement grave. Il est important de rappeler que si vous avez le moindre doute, vous devez absolument consulter votre médecin.

Restez toujours attentive si vous avez des saignements pendant ou après un rapport sexuel, ou entre vos règles. Ces saignements ne doivent pas être ignorer. Il y a toute une série de raisons pour lesquelles les femmes peuvent saigner pendant ou après un rapport sexuel. Il est important de consulter un médecin pour faire un examen et des tests pour déterminer la cause du saignement.