se-préparer-à-l'accouchement

Se préparer à l'accouchement

Donner naissance à un enfant est un événement très important dans la vie d'une femme. Il est compréhensible de se sentir nerveuse à l’approche de votre date d’accouchement. Toutefois, il existe différentes choses que vous pouvez faire pour préparer votre accouchement. Cela vous permettra de rendre la chose moins intimidante. Découvrez la meilleure façon de se préparer à l'accouchement à l'hôpital.

 

1. Faites vos recherches

Première étape : faites des recherches et renseignez-vous pour ce savoir ce qui vous attend. Pendant votre grossesse, lisez des livres pour comprendre tous ce qui se rapporte ou tourne autour de l’accouchement. Le travail, l’accouchement en lui-même, les possibilités pour soulager les douleurs, les techniques de respiration, si vous voulez une intervention médicale pour vous aider à expulser le placenta, etc.

La santé et le bien-être émotionnels de la mère sont très importants pendant l'accouchement. Il est essentiel que la mère se sente en contrôle, au courant de ce qui se passe et que ses souhaits soient respectés autant que possible.

 

2. Soyez flexible

Vous devez planifier certaines choses, mais sachez que des changements inattendus peuvent se passer. Du coup il faut que vous ayez une approche plutôt flexible dans la préparation de votre accouchement.

Un accouchement peut se passer de différentes manières : avec péridurale ou sans, avec forceps ou ventouse, avec pratique d’une césarienne, etc. Vous devez vous préparer psychologiquement et physiquement à ce type de pratiques. Cela ne veut pas dire qu’ils vont forcément être pratiquer, il faut juste en être consciente.

 

vertbaudet-pub

 

 

💟 N'oubliez pas que même si vous prévoyez certaines choses inattendues peuvent se produire. Il est important que les femmes se sentent en confiance à l'approche de la date de leur accouchement. Il faut donc penser à la fois à ce que vous espérez et à ce qu’il peut se passer. L’hypertension ou position inadéquate du bébé sont des problèmes qui peuvent subvenir pendant l’accouchement. Mais cela ne sert à rien de trop s’inquiéter, l’équipe médicale est là pour gérer la situation et vous aider.

Faites savoir vos besoins au personnel médical et parler de vos inquiétudes. Ils sauront trouver les solutions et les mots pour vous rassurer. Restez ouverte à toute proposition. Il faut être flexible mentalement pour que tous se passent bien. Le personnel soignant intervient quand c’est nécessaire, ils sont là pour vous aider. Par exemple une mère qui ne veut pas accepter un accouchement aux forceps entrave le travail de l’équipe médicale.

 

préparation-accouchement

 

3. Développer un état d'esprit positif

Votre attitude à un énorme impact sur votre mentale et sur le déroulement du processus le jour J. Certaines pratiques comme le yoga, permettent de se relaxer. Cela vous permet de travail sur votre respiration et d’obtenir une attitude positive. Vous pouvez pratiquer différentes techniques de relaxation tout au long de votre grossesse. Ce sera fortement bénéfique pour vous préparer à l'accouchement.

 

4. Prenez soin de votre santé

Il faut que vous mangiez sainement et que vous fassiez de l’exercice tout au long de votre grossesse. Une césarienne peut être pratiquée à cause de l’augmentation de votre indice de masse corporelle. En évitant la prise de poids, vous diminuerez le risque de subir des interventions non désirées pendant l’accouchement.

Vous pouvez faire de la marche pendant votre grossesse. Le principal c’est de faire au moins 20 minutes d’exercice par jour. Faites-le dès le début de votre grossesse et continuez pendant les 9 mois. Bien sûr l’intensité des exercices devra être réduite au fur et à mesure que votre grossesse avance. Par exemple il est vivement déconseillé de pratiquer un sport fortement dynamique en fin de grossesse.

Nous recommandons également de masser votre périnée (la zone située entre le vagin et le rectum). Il faut le faire quelques minutes chaque jour à partir de la 34ème semaines. Cela permet de rendre les tissus et les muscles plus souples, afin qu'ils puissent mieux s'étirer pendant l'accouchement.

 

5. Valise de maternité

Prévoyez beaucoup d'eau, de jus de fruits ou de boissons pour sportifs. Pendant le travail, vous n'aurez peut-être pas envie de manger, mais un jus de fruits ou une boisson isotonique vous aidera à garder un bon niveau d'énergie.

C'est bien d'avoir un sac d'hôpitaux bien rempli, mais l'hôpital pourra vous fournir des produits de base comme des couches pour nouveau-nés et des serviettes hygiéniques. Prenez juste le nécessaire. Vous pouvez le remplir de vêtements, mais cela ne sert à rien de le bourrer à rabord. Vous n’allez pas passer des mois à l’hôpital. Vous devrez aussi ramener votre bébé à la maison dans un siège de voiture, alors assurez-vous d'en avoir un de la bonne taille.

 

comment-s'équiper-pour-bébé