yoga-prénatal

Yoga prénatal

Pouvez-vous continuer à pratiquer le yoga lorsque vous êtes enceinte ? Est-ce que c’est bénéfique ou il faut pratiquer un autre type d’activité ?

Le yoga est sans danger pendant la grossesse, mais certaines positions doivent être évitées. Il est important d'apprendre quelles sont les poses qui sont sûres et celles qui ne le sont pas avant de commencer le yoga prénatal.

Le yoga peut être extrêmement bénéfique pour vous et votre bébé. Mais certaines femmes enceintes évitent le yoga parce qu'elles n'en ont jamais fait ou parce qu'elles ne veulent pas le faire devant d'autres personnes. Heureusement il existe des cours en ligne, de nombreuses vidéos peuvent vous guider pas à pas.

 

Quel type de yoga dois-je pratiquer lorsque je suis enceinte ?

Le type de yoga que vous devez pratiquer en étant enceinte est le yoga prénatal. C'est un yoga qui spécialement conçu pour les futures mamans.

Ces vraiment un yoga bénéfique pour les femmes enceintes. Vous pouvez pratiquer d’autre yoga, mais le yoga prénatal est parfaitement adapté à votre situation. C’est vraiment le plus sûr, car il faut éviter certaines positions lorsque vous êtes enceinte.

Le yoga prénatal vous aide à rester active et en bonne santé tout au long de votre grossesse. Ce type d'exercice est bénéfique pour vous et votre bébé.

 

Les bienfaits du yoga pendant la grossesse

Il y a de nombreux avantages à faire du yoga pendant la grossesse.

1. Améliore la force et l'endurance : ces deux choses sont nécessaires pour pouvoir exécuter et tenir des poses de yoga. Vous allez renforcer vos hanches, vos bras, votre dos et vos épaules. Vous avez besoin de force pour votre futur accouchement.

2. Respiration : les exercices de respiration vous aident pendant l'accouchement. C'est peut-être l'un des aspects les plus importants du yoga. Une respiration profonde apporte de l'oxygène à votre bébé et vous aide à rester calme et concentrée pendant le travail.

3. Renforce le plancher pelvien : De nombreuses poses de yoga renforcent le plancher pelvien. Cela peut vous aider pendant le travail et l'accouchement.

4. Équilibre : votre centre de gravité se modifie parce que votre corps change. Le yoga met en pratique l'équilibre physique et émotionnel. L'exécution de poses vous aide à trouver votre équilibre et à vous détendre.

5. Aide à soulager les symptômes de la grossesse : l'exercice fait du bien à votre corps. Le yoga peut soulager les douleurs dorsales, les nausées, les maux de tête et la fatigue.

6. Détends votre corps : les exercices de respiration permettent de vous détendre et de vous relaxer. Grâce à ça vous obtiendrez un meilleur sommeil et une meilleure digestion.

7. Améliore la flexibilité : Les poses que vous ferez vous permettront d’être plus souple.

8. Cela vous aide à créer des liens avec votre bébé : Le yoga vous permet de vous concentrer sur votre bébé. Vous serez connectée et attachée émotionnellement.

9. Lieu d’échange : un cours de yoga prénatal vous permet d’échanger avec d’autres femmes enceinte. Vous allez pouvoir parler de votre expérience de grossesse.

10. Cela vous permet de rester en forme : le yoga vous aide à rester active. Votre corps reste en mouvement et garde sa tonicité et fermeté.

Pratiquer le yoga est bénéfique pour votre bien-être général. Vous constaterez une amélioration de votre sommeil et une réduction du stress et de l'anxiété. Le yoga vous aide aussi à vous préparer au travail et à l'accouchement.

 

cours-yoga

 

 

Quels sont les risques du yoga pendant la grossesse ?

Le yoga est bénéfique pendant la grossesse, mais il faudra tout de même faire attention lors des poses. Ce n’est pas une activité dangereuse en soi, cependant vous devez tout de même ne prendre aucun risque.

Muscles tendus : Certaines poses de yoga peuvent contracter les muscles ou les ligaments qui soutiennent votre bébé. Cela ne constitue pas une menace pour votre bébé, mais cela peut vous mettre extrêmement mal à l'aise.

Cela peut avoir un effet négatif sur la circulation sanguine : Certains mouvements, comme les torsions peuvent bloquer la quantité de sang qui circule vers votre bébé. C'est pourquoi vous devez signaler à votre professeur que vous êtes enceinte où suivre un cours de yoga prénatal destiné aux femmes enceintes.

Cela peut comprimer votre utérus : Les postures qui vous obligent à vous allonger sur le ventre peuvent comprimer votre utérus, ce qui n'est pas bon pour vous ou votre bébé.

Peut comprimer les vaisseaux sanguins : Vous pouvez comprimer l'aorte et la veine cave rn vous allongeant sur le dos

Peut déplacer votre bébé : Il y a un risque que votre bébé se retourne et se mette en siège.

Chute possible : Certaines positions de yoga exigent un grand équilibre. Vous devriez éviter les poses qui vous obligent à vous tenir sur une jambe. Sinon utiliser un support fiable.

Il est important que vous pratiquiez le yoga prénatal si vous n’avez jamais pratiqué le yoga auparavant. Une personne expérimentée dans le domaine du yoga peut faire ces exercices habituels tout en apportant des modifications au niveau des postures.

 

Les risques du yoga pendant la grossesse ?

Le yoga est sans danger s’il est bien pratiqué. Le danger peut se produire si la femme enceinte cherche à en faire trop ou pratique le yoga alors que son médecin lui à déconseiller.

Vous ne devez pas vous mettre en danger. Il y a plusieurs précautions à prendre pour éviter les problèmes ou chutes pendant le cours de yoga prénatal :

- Essayez d'éviter ou de limiter le yoga pendant le premier trimestre.
- Ne pratiquez le yoga qu'avec l'autorisation d'un médecin.
- Commencer lentement si vous n'êtes pas habitué au yoga.
- Assurez-vous que votre professeur sait que vous êtes enceinte si vous suivez un cours de yoga.
- Arrêtez si quelque chose vous met mal à l'aise ou vous fait mal.
- Évitez le yoga chaud.
- Évitez les poses qui peuvent provoquer une tension ou une compression près de votre abdomen.
- Eviter les poses risquées.
- Ne repoussez jamais vos limites.
- Concentrez-vous sur votre respiration - votre bébé dépend aussi de cet oxygène.
- Évitez de vous pencher vers l'arrière.
- Évitez les poses qui se concentrent sur les muscles abdominaux.
- Évitez d'exercer une pression sur votre ventre.

 

vertbaudet-pub

 

 

Yoga pendant le premier trimestre

La plupart des médecins disent que le yoga est sans danger pendant le premier trimestre, mais il est généralement conseillé d’apporter des modifications aux poses. Votre médecin peut vous déconseiller de faire du yoga pendant cette période si vous avez une grossesse à haut risque.

Le plus important est d'être à l'écoute de votre corps. Il serait mieux de ne pas pratiquer si vous êtes trop fatiguée, extrêmement nauséeuse ou si vous avez des maux de tête. Reposez-vous lorsque vous n’êtes pas bien et pratiquez le yoga quand vous serez en meilleure forme. Votre niveau d'énergie remontera et vos hormones se seront équilibrées après le premier trimestre.

Conseils

Vous avez un bébé qui est en pleine croissance dans votre ventre, il est donc important que vous preniez des précautions, rester à l’écoute de votre corps. Vous pouvez uniquement pratiquer le yoga prénatal si votre médecin vous a donné son accord.

• Exercice abdominal : Essayez de limiter les exercices qui font travailler vos abdominaux.

• Évitez de sauter : Vous devez éviter toute position ou pose qui nécessite des sauts ou des secousses.

• Évitez les inversions : Il est important de ne pas mettre votre corps dans une position qui empêche la circulation sanguine vers votre utérus.

• Ventre en bas : Vous pouvez toujours prendre des poses où vous serez ventre vers le bas. Mais vous devez éviter la pose de l'arc et de la sauterelle, car elles exercent une pression sur votre utérus.

• Évitez les flexions arrière : Les flexions dorsales ont tendance à étirer vos abdominaux et à comprimer votre utérus.

• Concentrez-vous sur la relaxation : Travailler votre respiration, les pratiques méditatives sont bonnes pour vous et votre bébé.

• Torsions : Vous pouvez faire des torsions qui se concentrent sur le haut du dos, mais évitez les torsions qui se concentrent sur le ventre.

• Évitez le yoga chaud : Il est important de ne pas surchauffer lorsque vous êtes enceinte. Une température corporelle élevée peut être dangereuse pour votre bébé.

N'oubliez pas de faire preuve de douceur pendant le premier trimestre. Les risques de fausse couche sont plus élevés pendant cette période.

Les meilleures poses à faire pendant le premier trimestre

Nous avons lister les meilleures poses à faire pendant les premières semaines de grossesse :

Pose du cobra : réduit la raideur du dos et augmente la souplesse.
Pose du papillon : améliore la circulation et soulage l'anxiété.
Pose de la vache : améliore l'équilibre et la posture.
Pose du chat : Améliore la circulation sanguine et détend l'esprit.
Pose de la montagne : aide à stabiliser votre respiration et soulage les douleurs.

 

Yoga pendant le second trimestre

La plupart des femmes commence le yoga prénatal au cours du deuxième trimestre. Heureusement, vos nausées matinales ont diminué à ce stade, et vous commencez à mieux vous sentir. Il est probable que votre niveau d'énergie soit également revenu à la normale.

Pendant ce trimestre vous allez devoir adapter les poses vues que votre ventre à grossi. La plupart des poses que vous faites au cours du deuxième trimestre doivent être axées sur le renforcement et l'étirement.

Tous les conseils mentionnés pour le premier trimestre s'appliquent également au deuxième trimestre, à une exception : les poses ventre en bas. Vous ne devez plus effectuer de poses qui vous obligent à vous allonger sur le ventre. Voici quelques autres conseils que vous devriez connaître :

Conseils

• Positions debout : Vous pouvez toujours faire des poses debout, mais utilisez une chaise ou une barre pour vous soutenir.

• Évitez de vous fatiguer : Vous ne devez pas exercer une pression sur votre corps, alors modifiez vos poses pour éviter de vous fatiguer.

• Utilisez des alternatives : Les poses que vous ne pouvez pas pratiquer peuvent être modifier pour rester en sécurité. Le professeur du cours de yoga prénatal pourra vous donner de nombreux conseils et astuces.

• Evitez les positions couchées sur le dos : Le poids de votre bébé peut provoquer une compression sur une veine lorsque vous êtes allongée sur le dos. Cela peut entraîner des étourdissements, des nausées et d'autres complications. Il est préférable d'éviter ces positions.

• Focalisez-vous sur votre respiration : vous devez commencer à être très attentive à votre respiration et apprendre de nouvelles méthodes de respiration. Celles-ci vous seront très utiles pendant l'accouchement.

Les meilleures poses à faire pendant le second trimestre

Vous pouvez effectuer ces poses pendant votre deuxième trimestre:

Position de l'arbre : doit être faite en s'appuyant sur quelque chose.
Se tenir debout : Vous aide à maintenir votre équilibre et à ajuster votre centre de gravité.
Guerrier 2 : aide à ouvrir les hanches et à renforcer les jambes.
Guerrier inversé : aide à relâcher les tensions.

Ne vous surmenez pas. Vous devez vous arrêter si quelque chose vous fait mal.

 

Yoga pendant le troisième trimestre

Le troisième trimestre est plus délicat, car votre ventre à bien grossi. Le yoga est reste sans danger pendant ce trimestre, mais vous devez avoir l’accord de votre médecin. Il faut encore une fois être à l’écoute de votre corps. Ne vous surmenez pas, évitez les postures qui vous font mal.

Par contre il y a plusieurs postures qui vous aideront à vous préparer au travail et à l'accouchement. Il faut se focaliser sur le les poses qui favorise le positionnement de votre bébé, la respiration et sur les poses qui soulagent vos douleurs (dos / hanches).

Conseils

Les conseils du premier et du deuxième trimestre sont aussi valables pour le troisième trimestre. Il est dans votre intérêt d'éviter les poses unijambistes. Votre centre de gravité est modifié et il est plus facile de tomber avec le poids de votre ventre.

• Pratiquer la relaxation : Vous aurez besoin de vous détendre pendant l'accouchement, c'est pourquoi vous devriez commencer à apprendre et à pratiquer des techniques de relaxation.

• Faites des poses d'alignement : Ce type de pose peut vous aider à soulager les douleurs et à préparer votre corps à l'accouchement.

• Concentrez-vous sur le confort : Vous devez éviter tous ce qui vous fait souffrir ou met mal à l’aise.

Les meilleures poses à faire pendant le troisième trimestre

Vous allez pouvoir pratiquer différentes poses pendant ce trimestre :

Pose guirlande : idéale pour ouvrir les hanches et renforcer le plancher pelvien.
Pose du pigeon : aide à relâcher la tension dans le bas des hanches et le dos.
Pose inclinée à angle lié : étire doucement le bassin et l'aine.
Pose du lézard : aide à renforcer le plancher pelvien.
Position du cadavre (couché sur le côté gauche) : Cette pose permet de maîtriser les techniques de respiration et de relaxation.

Faire des inversions ou la pose du pont peut vous aider à faire tourner votre bébé. Ces poses ne doivent être faites que si vous êtes sûre que votre bébé se présente en siège. Un bébé correctement positionné peut se déplacer dans la mauvaise direction si vous pratiquez de mauvaises poses de yoga.

 

PRENATAL-YOGA-POSTURES

 

L'exercice physique est bénéfique pour vous et votre bébé. Le yoga est parfait pour se détendre, réduire les maux et les douleurs et vous aide à préparer l'accouchement.

Le yoga vous aide à créer des liens avec votre bébé et les techniques de respirations sont bénéfiques pendant l'accouchement, pour renforcer vos muscles et réduire le stress. Vous allez pouvoir pratiquer le yoga prénatal tant que votre médecin vous l’autorise. Il faudra faire attention pendant les postures. Rester à l’écoute de votre cours et éviter toutes les postures qui peuvent vous mettre en danger. Le yoga prénatal est utile sur le plan émotionnel et physique !

 

suivez-des-cours-de-yoga