constipation-pendant-la-grossesse

Constipation pendant la grossesse

Vous avez des gaz et vous vous sentez ballonné ? Vous êtes peut-être constipé.

La constipation est courante chez les femmes enceintes. Cela fait même partie des premiers symptômes de la grossesse. Heureusement il existe des solutions qui vous éviteront cette gêne intestinale.

Dans cet article, nous allons aborder les causes, les risques et les remèdes de la constipation pendant la grossesse.

 

Qu'est-ce qui cause la constipation pendant la grossesse ?

La constipation est assez désagréable, mais malheureusement elle est extrêmement courante pendant la grossesse. Certaines études indiquent que 44% des femmes en souffrent pendant leur grossesse. Votre ventre grossit et la pression de votre utérus sur votre rectum amplifie le problème.

Il y a plusieurs choses qui peuvent provoquer votre constipation pendant votre grossesse. Parfois c’est la combinaison des plusieurs facteurs qui aggrave la constipation :

Progestérone : Les taux de progestérone sont élevés pendant la grossesse, et cette hormone détend les muscles du tube digestif, ce qui entraîne un ralentissement des aliments dans les intestins.

Les suppléments de fer : Le fer est un nutriment important pendant la grossesse, mais la constipation peut venir d'un excès de fer. Les compléments de fer provoquent des troubles gastro-intestinaux. Du coup il serait préférable de demander à votre médecin de vous prescrire une vitamine prénatale contenant moins de fer. Communiquez les effets secondaires que vous pourriez ressentir à votre prestataire de soins.

Déshydratation : La grossesse vous rend plus sujette à la déshydratation, car votre corps utilise plus d'eau pour former le placenta et le sac amniotique. Si vous êtes déshydratée, votre corps a du mal à effectuer ses fonctions habituelles, et cela peut entraîner des complications.

Manque d'activité : Il peut devenir plus difficile de rester actif à mesure que votre ventre grossit, mais le manque d’activité à un mauvais effet sur vos intestins.

Le stress : La grossesse est une période stressante, surtout lorsque votre date d’accouchement se rapproche. Votre cerveau et vos intestins se parlent, le stress peut provoquer un disfonctionnement intestinal. Essayez d'éviter de trop vous inquiéter.

Utérus en croissance : votre utérus grandit et se développe, et il exerce une pression sur votre rectum, surtout à la fin de la grossesse. Cette compression peut entraver vos selles.

Il est également possible que votre constipation ne soit pas liée à la grossesse et qu'elle soit due à un régime pauvre en fibres, à une trop grande consommation de produits laitiers ou à un nouveau médicament.

Vous devez éviter certains aliments si vous souffrez de constipation, comme les bananes, les aliments frits, les chips, la viande rouge, le pain blanc, le riz blanc, les pâtes blanches et les produits laitiers.

 

vertbaudet-l'essentiel-puericulture

 

 

Est-ce que la constipation peut être dangereuse pour mon bébé ?

La constipation n'est pas souvent problématique pendant la grossesse, mais elle peut parfois être le symptôme d'un autre problème. Il faut contacter votre médecin si vous souffrez de constipation accompagnée de fortes douleurs abdominales ou si vous avez des écoulements de sang ou de mucus.

Le fait d’être constiper ne fera pas de mal à votre bébé. Cela pourrait provoquer ou aggraver des hémorroïdes, mais il n'y a pas lieu de s'en inquiéter. L’augmentation de la pression, comme si vous vous sentiez obligée d'aller à la selle, pourrait cependant être associée à des contractions.

 

Traitements contre la constipation

Vous pourrez essayer les traitements contre la constipation que nous avons listée ci-dessous si vous avez des difficultés à aller aux toilettes :

Beaucoup de fluides : Boire beaucoup d'eau tout au long de la journée aide à faire passer les choses. Assurez-vous de boire au moins dix verres d'eau par jour. Cela peut même aider en cas de constipation causée par la prise de suppléments de fer. Vous devrez boire plus de liquides s'il fait chaud dehors ou si votre niveau d'activité est élevé.

Bougez : La marche, la natation et le yoga sont des exercices très bénéfiques pour votre corps pendant la grossesse.

Bain chaud : Un bon bain chaud vous aidera à détendre les muscles de votre ventre et favorisera le passage des selles.

Augmenter l'apport en fibres : les aliments riches en fibres aident à éliminer les aliments non digérés de vos intestins et à les évacuer dans les toilettes. Les brocolis, les baies, les haricots, le riz brun et les légumes à feuilles vertes font tous des merveilles pour vous aider à aller aux toilettes.

Buvez de l'eau citronnée : Prenez le jus d'un demi-citron, mélangez-le à un verre d'eau et buvez-le avant d'aller au lit. L'eau aide à ramollir les selles, et le citron a une forte teneur en acide, cela ait sur le système digestif.

Aliments laxatifs : De nombreux aliments agissent comme un laxatif. Les poires, les pruneaux, les pêches, les pois et les citrouilles sont efficaces pour remédier à la constipation.

Vitamine C : La vitamine C permet d’attirer l'eau dans votre tube digestif et ramollir vos selles. Veillez cependant à ne pas dépasser 2 000 milligrammes par jour, y compris pour votre vitamine prénatale. Vous pouvez aussi manger des aliments riches en vitamine C, comme les brocolis, les poivrons et les fraises.

Probiotiques : Les souches probiotiques de Lactobacillus et de Bifidobacterium favorisent la santé intestinale et aident à réguler le système digestif. Le yaourt et le kéfir sont excellents pour ajouter des bactéries intestinales saines.

Aliments riches en magnésium : Le magnésium dirige l'eau vers les intestins, rend les selles plus molles et plus faciles à évacuer. Consommer des aliments riches en magnésium, comme le chocolat noir, les épinards, les noix et le poisson.

Utilisez un pot accroupi : L'angle fait toute la différence lorsqu'il s'agit de faire caca, et le pot accroupi place votre corps dans une position qui évite les efforts, la constipation et même les hémorroïdes. Cela vous aide aussi à vous préparer à pousser pendant l'accouchement !

Pour éviter la constipation vous devez boire beaucoup de liquide, rester active et consommer des aliments contenant des fibres, des probiotiques et du magnésium tout au long de votre grossesse.

 

pub-vertbaudet

 

 

Médicaments contre la constipation

Vous devrez peut-être demander un laxatif ou un ramollissant de selles à votre médecin si les traitements naturels ne fonctionnent pas. Nous avons listé quelques médicaments que vous pouvez utiliser contre la constipation pendant votre grossesse.

- Colace (docusate de sodium) : C’est un ramollisseur de selles. Le principe actif des ramollissants de selles est très peu absorbé par l'organisme, du coup il y a peu de chances qu'il soit transmis à votre bébé.

- Lait de magnésie (hydroxyde de magnésium) : Il s'agit d'un laxatif léger que vous devrez peut-être essayer si un ramollissant de selles ne suffit pas. Le lait de magnésie à un mauvais goût, mais il fonctionne bien chez les femmes enceintes.

- Métamucil (psyllium) : Metamucil est une sûre pendant la grossesse. Il s'agit d'un laxatif qui attire l'eau dans les selles, les rendant plus molles et plus faciles à expulser. Il est également utilisé comme complément de fibres.

Parlez-en à avec votre médecin avant de prendre des médicaments en vente libre pendant votre grossesse.

 

Quels sont les médicaments à éviter ?

Il faut éviter le polyéthylène glycol et le citrate de magnésium pendant la grossesse, car ils pourraient nuire à votre bébé. L'huile de ricin doit également être évitée, car elle peut provoquer des contractions. Elle peut également provoquer le passage du méconium de votre bébé avant l'accouchement, ce qui entraîne des complications après la naissance.

 

Constipation grossesse

La constipation est gênante pendant la grossesse, mais malheureusement de nombreuse femme la subisse. C’est à cause des hormones, du stress et parfois à cause des suppléments de fer.

Prenez un bain chaud, augmentez votre taux de vitamine C et mangez des pruneaux, des poires et des papayes pour essayer de faire bouger les choses. Vous éviterez la constipation en restant bien hydratée, en mangeant des aliments riches en fibres, en faisant de l'exercice et en ajoutant des probiotiques à votre régime alimentaire. N’hésitez pas à en parler à votre médecin si les choses ne semblent pas s'améliorer.

 

vertbaudet-pub